Comprendre les OPCVM

OPCVM - Fonds de placements

Avant de faire le tour dans quelques semaines des meilleurs OPCVM de 2017 voici un petit récapitulatif de ce qu’est un OPCVM.

Un OPCVM est un Organisme de Placement Collectif de Valeurs Mobilières. C’est une entité qui va placer de l’argent. Ses fonds appartiennent donc aux épargnants. L’objectif de l’épargnant étant évidemment de faire fructifier son investissement grâce à un rendement performant.

Deux formes juridiques: SICAV ou FCP

L’OPCVM pour gérer vos fonds doit créer une société de gestion qui peut prendre deux formes:

  • SICAV (Société d’Investissement à Capital Variable) Il s’agit d’une personnalité morale avec un conseil d’administration.
  • FCP (Fond Commun de Placement) a la différence d’une sicav le FCP est une copropriété. Dans une SICAV un investisseur est actionnaire mais dans un FCP un investisseur ne réalise de plus-value que s’il vend ses actifs.

A savoir qu’il existe aussi une autre forme de FCP: le FCPI. Il s’agit d’un Fonds Commun de Placement dans l’Innovation. Qui apporte des avantages spécifiques pour les investissements dans certains types de PME innovantes.

Chaque OPCVM doit présenter un prospectus complet ainsi qu’un prospectus simplifié qui doit contenir toute l’information sur la gestion qui sera faite des fonds ainsi que toutes les modalités de fonctionnement. Ce prospectus appelé DICI est validé par l’AMF et est accessible à tout investisseur potentiel.

Deux grandes catégories de gestion : Libre ou Indicielle

On distingue généralement deux types d’OPCVM. D’un côté les fonds benchmarkés type indiciel ou quasi-indiciel. Leur gestion consiste à rester proche d’un indice de référence avec une marge très restreinte permettant au gérant d’essayer de battre cet indice. L’objectif évident ici étant de limiter le risque.

Les trackers ou ETF sont des types d’OPCVM en gestion indicielle. Même s’il en existe de nombreux types aujourd’hui, ils vont principalement chercher à s’indexer sur les cours principaux comme par exemple le CAC40.

Graphique du cours du cac 40 historique
Si on regarde le cours historique du CAC 40 on peut comprendre l’intérêt de chercher à mimer des indices phares.

Enfin il existe aussi des OPCVM en gestion libre. On va alors donner carte blanche au gérant qui va donner libre cours à ses méthodologies de trading. Le risque est plus élevé mais le gain peut aussi se révéler très important si les fonds sont confiés à un trader gagnant. Les OPCVM en gestion libre peuvent donc être gérés d’autant de façon qu’il existe de méthodes et stratégies de trading. Evidemment plus la gestion déployée sera compliquée et plus les frais vont grimper.

Fiscalité des OPCM

La fiscalité est similaire à celle des actions, obligations et produits dérivés. Un abattement des 40% est disponible sur le calcul des impôts liés au plus-values. Cet impôt est calculé sur le revenu et vous déclarerez donc en fin d’année votre plus-value.

Pour limiter l’impôt vous pouvez investir via un PEA mais cela comportera d’autres inconvénient qu’il vous faudra prendre en compte.

Performances de OPCVM 2017

Voici les statistiques de la banque de france sur les performance des trois dernières années des SICAV et FCP sur un et trois ans:

Performances des fonds actions :
– Au 30 juin 2017 : +19,7% (dont fonds indiciels ou ETF : +20,9%)
– 2016 : +3,6% (dont fonds indiciels ou ETF : +5,6%)
– 2015 : +10%(dont fonds indiciels ou ETF : +5,7%)
– 2014 : +6,9%(dont fonds indiciels ou ETF : +10%)

Performances des fonds obligations :
– Au 30 juin 2017 : +1,3%
– 2016: +2,7%
– 2015: +0,9%
– 2014: +5,1%

Performances des fonds diversifiés :
– Au 30 juin 2017 : +6,4%
– 2016: +2,6%
– 2015: +3%
– 2014: +5,4%

Performances des fonds monétaires :
– Au 30 juin 2017 : -0,11%
– 2016: +0,02%
– 2015: +0,18%
– 2014: +0,37%

Avantages et inconvénients des OPCM

Comme vous pouvez le comprendre aisément les OPCVM permettent plusieurs choses :
1) Déléguer la gestion à un expert en trading. Bénéficier de l’expertise de traders confirmés qui vont placer votre argent pour vous et maximiser vos chances de rendements positifs.
2) Accéder à un nombre de fonds illimité. Jouer sur un effet de levier vous permet d’accéder à des placements inaccessibles aux petits porteurs.
3) Réduire le risque. Effectivement vous aurez du mal à réduire le risque sans diversifier énormément votre portefeuille. Et pour ça vous devez avoir des fonds importants à investir!

Niveau inconvénients on en note principalement deux:
1) Un nombre important de frais. Sur les OPCVM il existe des frais d’entrée la plupart du temps ainsi que des frais de gestion mais aussi dans certains cas des commissions de surperformance. On peut aussi constater des frais de rachat lorsqu’il existe une durée contractuelle attachée à vos fonds.
2) Le risque est important. Nombre d’investisseurs ont tendance à oublier, un OPCVM n’est pas un livret A. Ce n’est pas une épargne sans risque et malgré tout les contrôles possibles vous n’êtes pas à l’abris d’un krash ou d’une mauvaise décision du gestionnaire qui vous fera perdre votre investissement.

Pour comparer les OPCVM on vous conseille l’excellent site http://www.morningstar.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *