Faut-il investir dans l’or en 2020 ?

L’année 2020 est marquée par une crise sanitaire induite par le COVID-19. Cette crise a impacté fortement les marchés boursiers. Aucun actif boursier n’a été à l’abri de l’influence de cette pandémie qui perdure. Dans ce contexte, il est normal de se demander s’il faut investir dans l’or en 2020. L’or a la réputation d’être une valeur refuge, qui résiste depuis plusieurs années aux krachs boursiers. En effet, quand la plupart des actifs boursiers chutent, l’or maintient sa valeur ou chute très légèrement. On comprend alors pourquoi les investisseurs s’y accrochent en temps de crise. Voyons ensemble s’il est prudent de faire des investissements sur le métal jaune en cette année 2020.

Investir dans l’or en 2020 : les cours de l’or

Les investissements dans l’or en 2019 se sont avérés très rentables. Pour rappel, en 2019, le cours de l’or a eu un pic à hauteur de 18 %. Vers la moitié de la même année, l’once de l’or se cotait à 1 400 €. Par ailleurs, les statistiques prévoient que le métal précieux jaune continue dans sa lancée au cours de la présente année. Il convient, toutefois, de préciser que le coronavirus à sérieusement influencé les marchés boursiers. A la date du 16 mars passé, les principales Bourses d’Europe et des USA ont chuté :

  • 5,75 % pour la Bourse de Paris
  • 5,31 % pour celle de Francfort
  • 4,71 % pour la Bourse de Londres
  • 10 % pour Wall Street

Au regard de ces chiffres, on déduit aisément qu’on est dans un krach boursier sans précédent. Cependant, certains actifs résistent. C’est le cas de l’or. Pour preuve, l’once d’or a flambé le 9 mars 2020, atteignant le seuil historique de 1 525 €.  A noter que l’once d’or équivaut à 31,1 grammes. Au regard de cette hausse significative, investir dans l’or en 2020 pourrait être avantageux. La raison principale étant que cet actif n’est pas impacté par les effets du COVID-19.

La fiscalité : une raison d’investir dans l’or en 2020

L’achat de l’or est exonéré de la TVA. Également, l’épargne ou le capital placé dans le métal jaune n’est pas assujettie à l’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière). Cette fiscalité fait qu’investir dans l’or en 2020 revient moins onéreux, comparativement aux autres actifs.

A noter que cette absence de taxe agit sur l’or au moment de sa revente. Ledit impact entre en compte si on opte pour le régime de droit commun des plus-values de cession de bien meubles. Ce régime est régit par l’article 150 UA du CGI. Cette option permet de profiter d’un abattement de 5 % par année de stockage de l’or, et ce, à partir de la troisième année.

Risques à éviter pour investir dans l’or en 2020

A propos des investissements sur l’or, Benjamin Louvet, gérant des matières premières chez OFI Asset management affirme que : « Une position raisonnable serait de 3 à 7 % d’un portefeuille, en démarrant avec une position de base de long terme autour de 3 %, pour la renforcer ensuite, selon les opportunités de marché ». Cela veut qu’il est conseillé de ne pas investir plus de 7 % de son portefeuille dans l’or en 2020.

En effet, l’or est une matière première qui n’offre pas une grande plus-value. Raison pour laquelle, d’aucuns pensent qu’investir dans l’or en 2020 ressemble plus à investissement de plaisir et à un épargne.

Comment investir dans l’or en 2020 ?

Pour investir dans l’or en 2020, trois moyens sont possibles. Il s’agit de :

  • Acheter de l’or physique
  • Investir dans l’or papier
  • Acquérir des actions dans des entreprises aurifères

Acheter l’or physique

Cette façon d’investir dans l’or en 2020 est très appréciée par les français qui sont fans des investissements dans l’or. Cette méthode d’investissement consiste à acheter des barres, des pièces, des lingots et des plaquettes d’or.

Investir dans l’or papier en 2020

Investir dans l’or papier en 2020 revient à recourir aux ETF ou trackers et/ou aux fonds communs de placement (FCP). Cette possibilité est surtout conseillée aux investisseurs ayant le goût du risque équilibré avec une portée d’investissement à long terme.

Cette possibilité pour investir dans l’or en 2020 peut se faire également via les produits dérivés de l’or. Ce faisant, l’investisseur profite de l’effet de levier pour maximiser ses gains. Mais il faut être prudent, car l’effet de levier peut aussi induire de lourdes pertes. Raison pour laquelle, cette possibilité s’adresse surtout aux investisseurs avertis qui apprécient le risque offensif. Également, investir dans l’or par moyen des produits dérivés est conseillé à ceux qui voudraient spéculer sur l’or à court terme.

Acquérir des actions de sociétés aurifères

Pour investir dans l’or en 2020 via les sociétés aurifères, il faut avoir un horizon d’investissement à long terme et un profil de risque équilibré ou offensif. Il s’agit ici d’acquérir des actions dans des sociétés qui exploitent l’or. Pour cela, la maîtrise de la gestion stock-picking est l’idéal. Toutefois, il existe des ETF capables de répliquer l’indice des sociétés aurifères. C’est l’exemple de l’indice FTSE Gold Mines.

Investir dans le vin en 2021 

Beaucoup d’entre nous souhaitent trouver un domaine d’investissement afin d’assurer leur patrimoine. Mais on se demande également souvent ou investir en 2021. L’une des réponses à cette question est d’investir dans le vin. En effet, il y a de nombreux avantages à investir dans le vin en 2021.

Tout d’abord, investir dans le domaine viticole est un placement plaisir. SI vous aimez le vin, et surtout le bon vin, vous constituez ce que l’on appelle dans le domaine une cave d’investissement sera un vrai plaisir. Vous aurez la satisfaction de voir vieillir vos bouteilles au fil des années, et de les voir prendre de plus en plus de valeur. 

Investir dans le vin est également un placement qui a du sens. En effet, si vous décidez de placer votre argent dans ce domaine, vous obtiendrez alors une filière d’excellence et un patrimoine représentatif de la France. De plus, dans le contexte de la pandémie, soutenir le monde viticole fortement touché avec la fermeture des restaurants, l’interdiction de se réunir à plusieurs entre amis ou en famille, et la surtaxe imposée par les États-Unis aux vins français, est une très belle initiative. Il s’agit de soutenir le monde viticole dans cette période difficile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *