Quelle est la meilleure valeur refuge pour investir lors d’une crise financière?

investir valeur refuge

Les investisseurs et détenteurs d’actifs boursiers recherchent spontanément une valeur refuge en temps de crise financière. Ceci, afin de sécuriser leurs avoirs ou leur capital. Les valeurs refuges constituent des actifs moins risqués et peu sujets à la fluctuation du marché.

Valeur refuge : qu’est-ce que c’est ?

Le marché économique est cyclique et son histoire est ponctuée de krachs boursiers. Durant ces périodes de crises financières, la plupart des actifs baisse, certains dégringolent comme ce fut le cas en 1929 ou en 2008. Les valeurs refuges résistent à ces fluctuations, en mettant l’investisseur à l’abri d’une faillite totale. Une valeur refuge est donc un actif capable de conserver sa valeur lors des crises financières. Il s’agit alors des valeurs dites « bunkers » qui ont été moins impactées par les crises boursières au cours de l’histoire.

Les quatre meilleures valeurs refuges

L’or, l’immobilier, le Franc Suisse et les obligations d’état sont quatre valeurs refuges reconnues dans le milieu financier. Diverses analyses effectuées par les experts financiers ont permis de prouver la qualité de « valeurs refuges » de ces actifs. Néanmoins, il faut noter qu’investir dans une valeur refuse n’offre pas une garantie à 100 %. En effet, ces valeurs sont moins sensibles mais elles fluctuent également de façon périodique.

L’or, la meilleure valeur refuge historique

L’or est un actif physique qui n’est soumis à aucune banque centrale. Sa valeur est reconnue et maintenue dans tous les pays du monde. Ainsi, en cas de crise financière, l’or demeure la meilleure valeur refuge. Une étude publiée sur goldsilver.com démontre qu’en grande partie, l’or monte pendant que les bourses chutent. Aussi, ce métal précieux est historiquement un meilleur actif anti-crise au vue de son comportement durant les krachs boursiers étudiés. (Voir notre article : comment réagir lors d’un krach boursier? ou Comment investir en temps de crise?)

Par ailleurs, le Word Gold Council, une organisation de développement du marché de l’industrie aurifère affirme que « 76 % des banques centrales considèrent que l’or est pertinent en tant qu’actif refuge ». En effet, les banques centrales stockent ce métal précieux afin de s’en servir après les crises financières.

L’immobilier : une valeur refuge prisée en France

Quelle que soit la situation économique, tout le monde doit forcément habiter quelque part. On comprend alors pourquoi l’immobilier est une valeur refuge. Toutefois, tous les secteurs de l’immobilier ne sont pas de bons placements anti-crise. Alors, il faut privilégier l’immobilier résidentiel situé dans les grandes villes plutôt que des appartements situés en zone rurale à faible économie. Que ce soit à la vente ou en location, l’impact d’une récession sur l’immobilier est réduit.
D’un autre côté, l’immobilier comme valeur bunker est appelé à durer. Raison pour laquelle beaucoup de français optent pour cet actif anti-crise. Selon l’INSEE, l’immobilier constitue 61 % du patrimoine des français, pour une valeur estimée à environ 6 800 milliards d’euros.

Le Franc Suisse : une devise refuge

Le Franc Suisse est une valeur refuge moins populaire que les deux précédentes abordées. La Suisse a une économie indépendante, robuste et stable qui ne dépend pas de la zone euro ou de la zone dollar. La Bundesbank allemande a réalisé une étude comparative sur le comportement de la monnaie helvète et celui des autres devises entre 1986 et 2012. Il en ressort que le statut de valeur refuse du franc Suisse est bien réel.

Les obligations d’états

Les obligations d’état, comme les bons du trésor ou les ‘’bunds’’ allemands, sont considérées comme des valeurs refuges depuis fort longtemps. En effet, tout ceci suit une logique bien définie. Beaucoup d’investisseurs se fient aux valeurs sûres et aux entités les moins sujettes à faire faillite durant une crise économique. Dans ce cadre, les entreprises font plus vite faillite que les Etats, surtout les plus robustes. Ce qui confirme la valeur refuge que représentent les obligations d’état.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *