Options et futures : connaissez-vous ces instruments et leur différence?

En matière d’instrument sur les marchés financiers il en existe deux parmi les plus utilisés que certains investisseurs ne maîtrisent pas forcément: les options et les futures. C’est l’occasion aujourd’hui pour ceux qui ne sauraient faire la différence  de combler leurs lacunes !

L’obligation : un contrat avec obligation pour le vendeur

Imaginons que vous souhaitiez acheter une maison mais que vous n’avez pas les moyens dans l’immédiat. Le quartier étant très côté vous avez peur que sa valeur monte encore. Pour la réserver et vous en assurer la propriété lorsque vous aurez les fonds, vous décidez de passer un contrat avec le vendeur. Il vous assure qu’à une date précise, date à laquelle vous aurez les fonds, il vous vendra la maison au prix affiché le jour de la réalisation du contrat.

En contrepartie de cette obligation contractée par le vendeur, il vous demande une prime, c’est-à-dire une somme fixe à payer de suite.

De votre côté imaginons qu’arrivé à terme du contrat une découverte est faite que le quartier est dans une zone de séismes importants et que toutes les maisons se retrouvent dépréciées. Vous pouvez décider de ne pas racheter le bien. Vous évitez une moins-value importante. A l’inverse si le quartier ne cesse d’augmenter en valeur, vous sécurisez une plus-value puisque vous achèterez la maison moins chère que le prix du marché.

Vous l’aurez compris, en bourse, les options sont un bon moyen de miser sur une estimation de tendances haussière pour réaliser une belle plus value et ce sans avoir nécessairement les fonds et sans prendre beaucoup de risque.

Sur les marchés boursiers vous pouvez soit :

  • Passer une option d’achat : call. L’acheteur à la possibilité d’acheter un sous-jacent à un certain prix pour une certaine quantité à une certaine date.
  • Passer une option de vente : put. L’acheteur a la possibilité de vendre un sous-jacent à un certain prix pour certaine quantité à une certaine date.

La prime, appelée premium, est définitive et dépend principalement du niveau de risque et de la durée de l’option.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec le terme sous-jacent: il s’agit d’un terme qui indique les actifs sur lesquels porte un produit dérivé. Un produit dérivé est un instrument financier.

Comme vous pouvez le voir ici on réaliser une sorte de surcouche du trading traditionnel avec un contrat dérivé. Ce contrat est fondé sur des actifs sous-jacents (les actions). Autant se le dire, quant on en vient aux produits financiers, vous remarquerez vites que les institutions financières ont fait preuve de beaucoup d’imagination.

Le future : un contrat avec obligation pour le vendeur et l’acheteur

Revenons-en à nos moutons. Le future est aussi appelé contrat à terme. Il s’agit à la différence d’une option d’un engagement ferme de livraison. Avec les futures, un vendeur peut se prémunir de tout risque en vendant à un prix fixe qui lui convient tandis qu’un acheteur peut sans surcoût réaliser une opération sans avoir les fonds.

Vous l’aurez compris pour un acheteur le future est une opération bien plus risquée. Pour autant l’absence de prime en fait aussi une opération plus simple à rentabiliser.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *