Que penser du trading automatique ?

trading automatique

Faut-il céder à l’appel du Trading automatique ? 

 Si le recours à la technologie est devenu indispensable pour réussir sur les marchés financiers, mieux vaut savoir raison garder et éviter de prendre le Trading automatique pour une « baguette magique ». 
Simple gadget pour les uns, Saint Graal pour les autres, le débat fait rage entre partisans et détracteurs du Trading automatique. Au-delà de ces positions très tranchées, il existe pourtant une approche plus pragmatique et plus adaptée à la réalité des marchés financiers. Tentons donc d’y voir plus clair sur les avantages et les inconvénients associés à l’utilisation des algorithmes de Trading.

Les avantages incontestables du Trading automatique 

Sans aller jusqu’à parler d’intelligence artificielle, la machine dispose de nombreux avantages face à l’humain. Sa vitesse de calcul et sa vitesse d’exécution sont supérieures. Elle reste impartiale en toutes circonstances. Et dernier point mais non des moindres, elle respecte toujours scrupuleusement les règles de gestion du risque (money management). 
  
Plutôt lent et impulsif, l’être humain a donc tout intérêt à s’appuyer sur les points forts de la machine pour combler ses principales lacunes et augmenter ses chances de réussite sur les marchés financiers. Les 7 étapes détaillées dans la​Master Class Arya Trading​ permettent ainsi d’identifier 5 étapes pour lesquelles la machine dispose d’un avantage (soit plus de 70% du cycle de Trading !). 

Les limites du Trading automatique 

Si la machine est en position de force lorsque les décisions sont binaires et mathématiques, elle est en revanche battue par l’intuition lorsque l’information vient à manquer et que les règles de décision se font plus floues. Ainsi, la première étape d’une opération de Trading consistant à sélectionner un actif financier et à anticiper le sens du prochain mouvement de tendance lui est encore particulièrement difficile. De même pour la toute dernière étape d’un cycle de Trading, consistant à analyser le résultat d’un Trade de façon critique. 
  
D’ailleurs, à l’exception de quelques algorithmes de Trading haute fréquence spécialisés dans le Trading de flux et les techniques d’arbitrage, les programmes 100% autonomes conçus pour gagner de l’argent sur les marchés financiers enregistrent des performances plutôt médiocres. Malgré son développement extraordinaire, la technologie a bel et bien toujours besoin de l’humain pour briller. 

Le meilleur des deux mondes 

Comme bien souvent, la meilleure option consiste à associer la créativité de l’humain à la puissance mathématique de la machine en valorisant la complémentarité de ces deux univers. Si différents degrés d’automatisation sont bien évidemment possibles, une tendance de fond semble se dégager.  
 
Chez les Traders professionnels, et depuis peu chez les Traders particuliers, la réussite passe désormais par le pilotage de solutions semi-automatisées. Et pour cause, paramétrés et contrôlés par un Trader en chair et en os, ces véhicules technologiques sur-mesure mettent leurs pilotes dans des conditions optimales pour performer sur les marchés. 
  
Plutôt que de céder au romantisme du Trading 100% manuel ou à l’intégrisme du Trading 100% automatique, mieux vaut donc faire preuve de pragmatisme et combiner intelligemment les points forts de l’humain et ceux de la machine via l’utilisation de solutions hybrides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *