Qu’est-ce qu’un Hedge Fund et comment accéder aux Hedge Funds ?

Avant les années 2000, les hedge funds avaient une très mauvaise réputation dans le milieu financier. Cela, à cause du grand risque de perte de capital lié à ces fonds d’investissement. Les lourdes faillites, dont celle du fonds Long Term Capital Management en 1998 n’ont fait qu’empirer la situation.

Cependant, des réformes ont été effectuées et la tendance a changé. En France par exemple, l’AMF (Autorité des marchés financiers) a instauré, à la fin de 2004, un cadre juridique pour les hedge funds. Depuis, nombre d’investisseurs adhèrent au hedge fund.

Qu’est-ce qu’un hedge fund ?

Le terme hedge fund fait référence à des fonds soumis à une gestion non traditionnels. En effet, les hedges funds sont des fonds spéculatifs ayant comme principal pilier la gestion alternative. Sur ce point, ils s’apparentent au Private Equity et à l’investissement immobilier. Le but d’une telle gestion est de réaliser une performance absolue, quel que soit le comportement du marché.

A noter que les différentes stratégies employées pour ces véhicules financiers sont très agressives, risquées mais rapportent gros. En plus, ces fonds à gestion alternative assurent des gains même si les marchés sont en baisse. Par exemple, un client ayant investi dans un hedge fund peut avoir un rendement de 25 % par an indépendamment de la performance du CAC40 ou du Dow Jones.

Egalement, les hedge funds sont des véhicules d’actifs financiers capables de se positionner sur la quasi-totalité des classes d’instruments financiers. Et cela est possible à l’achat comme à la vente. Aussi, ce résultat est possible sur tous les marchés ayant des effets de leviers très élevés. Parfois, ces derniers dépassent de loin la taille du fonds investi.

La règle fiscale du hedge fund

Les hedge funds octroient des bénéfices qui sont imposés dès la cession du premier euro. Ensuite, les plus-values subissent le barème progressif de l’impôt sur le revenu. En effet, cela correspond à 15,5 % de taxes sociales. Concernant les moins-values, elles sont imputées sur les gains de même nature.

Qui peut investir dans le hedge fund ?

En général, ce sont des investisseurs chevronnés et avertis qui s’aventurent dans l’univers du hedge fund. Car, investir dans les hedge funds nécessite un gros capital qui n’est pas garanti. Raison pour laquelle les clients des hedge funds sont souvent des :

  • Personnes fortunées
  • Institutions financières dont les banques
  • Fonds de pension

Comment accéder aux hedge funds ?

La façon la plus simple d’accéder à un hedge fund est de passer par sa banque. On peut aussi solliciter son conseiller de patrimoine. Par ailleurs, il existe des plateformes financières qui offrent cette possibilité.

Un autre moyen d’accès aux hedge funds est d’acquérir une exposition définie comme passive en acquérant des indices financiers. Par ailleurs, on peut adhérer à ces fonds à gestion alternative au travers d’un investissement en hedge fund par le biais du « fonds de hedge funds ».

Accès via des OPCVM

Pour investir dans un hedge fund, on peut opter pour des organismes de placements collectifs à vocation mobilière (OPCVM). Il suffit de s’assurer, au préalable, que ledit OPCVM dispose des stratégies de types hedge funds.

Moyens d’accès limité

En réalité, un investisseur privé qui souhaite accéder aux hedge funds disposent de moyens limités. Et pour cause, il n’est pas recommandé d’investir un faible capital dans ces fonds. En fait, les gestionnaires desdits fonds mettent en œuvre leur savoir-faire pour maintenir la part des fonds individuels au plus bas niveau possible. Ainsi, ils absorbent de gros volumes de fonds sous forme de crédits.

Stratégies des hedge funds

Il n’y a pas une stratégie fixe employée sur le hedge fund. En effet, les gestionnaires de ces fonds disposent d’un large éventail de stratégies. Ces dernières se classent suivant les outils employés et l’approche d’investissement.

En guise d’exemple de stratégies, on a les :

  • Stratégies directionnelles
  • ‘’Distressed Securities’’
  • Ou encore Stratégies liées aux produits dérivés

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *